Informations

Pourquoi vendre ma voiture à un professionnel ?



Pourquoi vendre ma voiture à un professionnel ?

Vous souhaitez changer de voiture et vous vous demandez encore quel est le meilleur moyen pour la vendre au bon prix, rapidement et sereinement ? L’essor des petites annonces en ligne sur le marché de l’occasion entre particuliers vous permet de trouver n’importe quelle voiture, à des prix souvent alléchants.

Mais pour acheter ou vendre en toute confiance, il peut être judicieux d’opter pour l’expertise et le contact privilégié d’un professionnel de l’automobile. Dans certains cas comme celui de la reprise automobile, il peut s’avérer intéressant de vous orienter vers un professionnel pour vendre votre voiture et en profiter pour acheter la prochaine. Les avantages sont nombreux, mais comment savoir à quel professionnel vous adresser ? Peuvent-ils reprendre ma voiture si elle est ancienne ? Quelles sont les démarches à effectuer ? C’est l’ancienneté, l’état de votre voiture ainsi que vos critères de choix qui vous orienteront vers la solution la plus optimale pour votre projet de reprise automobile.

Vendre ma voiture à un garage

De nombreux garages indépendants existent, vous permettant encore d’obtenir un contact direct et parfois précieux. Souvent de très bons conseils, les garages indépendants peuvent tout à faire reprendre votre véhicule et vous proposer des solutions en fonction de son état. Si vous n’êtes pas en mesure de vous tourner vers un véhicule forcément neuf pour votre prochain achat, la piste du garage indépendant peut être intéressante.

Véhicule ancien ou accidenté : vendez-le « pour pièces »

Votre véhicule est particulièrement âgé où a subi un sinistre important ? Des professionnels comme les garagistes indépendants peuvent être intéressés pour racheter votre véhicule afin d’en récupérer les pièces détachées épargnées. Dans le cas d’un accident, votre véhicule ne doit pas être déclaré comme « épave » et avoir encore quelques composants mécaniques essentiels comme le moteur, le radiateur ou encore le pot catalytique pour susciter l’intérêt du professionnel. Une fois ces conditions vérifiées, veillez à sélectionner un centre agréé (garage ou casse) pour effectuer votre reprise mais soyez conscient que le tarif proposé sera le plus souvent dérisoire.

Même avec des réparations à effectuer, la reprise est possible

Sans aller dans le cas extrême d’un véhicule hors d’usage, il est tout à fait possible que votre voiture ait subi le poids des années et des kilomètres parcourus. Si cela se traduit par des réparations mécaniques ou de carrosserie à effectuer, sachez que vous aurez beaucoup de difficultés à le vendre sur le marché de l’occasion entre particuliers. Certains professionnels de l’automobile, à l’inverse, pourront tout à fait vous proposer une reprise, pour effectuer les réparations en interne et ainsi le re-proposer à la vente dans un second temps.

Les occasions révisées : le bon plan

Si la proposition tarifaire liée à la reprise de votre véhicule d’occasion vous satisfait, c’est le moment pour vous d’étudier le parc d’occasions de votre professionnel. Celui-ci peut vous orienter sur un modèle précis en fonction de votre budget et de l’usage que vous souhaitez en faire dans le futur. Certaines occasions peuvent être révisées avant la vente, ce qui permet de rouler en toute sérénité après votre acquisition et représente un avantage à ne pas sous-estimer. Même si le tarif affiché est supérieur au marché de l’occasion entre particuliers, les occasions révisées profitent même parfois de certaines garanties non négligeables pour les gros rouleurs.

Vendre ma voiture à un concessionnaire

Le concessionnaire automobile, contrairement au garage indépendant, fait partie d’un réseau représenté le plus souvent par un constructeur national. Il est préférable de choisir cette option pour votre reprise automobile dans le cas où vous souhaiteriez orienter votre prochain achat vers une voiture neuve ou une occasion récente. Et encore une fois, les avantages sont nombreux, notamment depuis la mise en place de la prime à la conversion.

Des modèles d’occasion ou neufs

Lors d’une reprise automobile chez un concessionnaire, vous avez la plupart du temps le choix de racheter un véhicule neuf ou un véhicule d’occasion. L’avantage majeur du marché de l’occasion étant le fait de pouvoir repartir avec la voiture immédiatement. En concession, le choix est tel que vous pouvez parfois vous permettre de choisir le véhicule équipé de vos options préférées. Côté mécanique, là encore, vous pouvez être serein… Le plus souvent, le concessionnaire effectue une révision complète de chaque véhicule d’occasion avant de le remettre en vente. Vous en voulez plus ? Des extensions de garantie existent pour qu’en cas de défaillances techniques, vous n’ayez pas besoin de remettre la main au portefeuille. Cette sérénité, seul le professionnel automobile pourra vous la proposer. Pour les démarches administratives, c’est le concessionnaire qui se charge de prévenir l’administration et d’éditer votre nouvelle carte grise. Facile… Si vous souhaitez acquérir un modèle neuf, il se peut que vous deviez commander votre voiture auprès du constructeur avant d’en prendre le volant. Sur les quelques exemplaires neufs disponibles en concession et dans le cadre d’une reprise automobile, vous profiterez le plus souvent d’une belle remise. La garantie « constructeur » peut être facilement prolongée via des extensions de garantie, souvent négociables et vous offrant une sérénité accrue pendant les premiers mois au volant de votre nouvelle voiture. Si votre véhicule actuel est ancien et en fonction de votre revenu fiscal de référence ainsi que des caractéristiques du modèle qui vous intéresse, il est possible que vous puissiez profiter de la prime à la conversion mise en place par l’Etat. Abordez le sujet avec votre interlocuteur dès le début des échanges afin de savoir si une prime à la conversion peut rentrer dans le cadre de votre reprise automobile.

Rester fidèle à la même marque

Certains automobilistes sont fidèles à une marque, années après années. Si vous souhaitez changer de modèle mais rester chez le même constructeur, le choix du concessionnaire parait judicieux. La confiance naturelle rendue possible grâce à votre appartenance actuelle à la marque représentée par le concessionnaire devrait faciliter la reprise automobile. En tant que client satisfait de la marque, vous obtiendrez un contact privilégié avec votre interlocuteur, qui s’efforcera de vous dénicher le véhicule qui vous corresponde à l’ensemble de vos critères.

Vendre ma voiture à une casse

Lorsque votre véhicule est trop ancien pour espérer une reprise automobile par un professionnel tel qu’un garage ou un concessionnaire, vous avez encore la possibilité de le revendre dans une casse automobile. Parfois appelé « ferrailleur », ce professionnel automobile peut reprendre votre voiture à partir du moment où celle-ci est encore en état de rouler. C’est pour ses pièces détachées essentiellement que la casse automobile pourra vous faire une offre de reprise. Avec la mise en place de la nouvelle prime à la casse baptisée « prime à la conversation » par l’Etat au début de l’année 2018, c’est le moment ou jamais de vous séparer de votre vieille voiture.

Véhicule hors d’usage : pas de revente possible

D’après la loi, lorsque votre voiture n’est plus en état de circuler il est obligatoire de la confier à un centre spécialisé et agréé pour la démolition. Dans ce cas précis, il est plausible que des frais soient à votre charge, notamment pour l’enlèvement ou le remorquage de votre véhicule, au statut d’épave. Casse, épaviste ou encore ferrailleur auront par la suite la lourde tâche de dépolluer l’ensemble de votre véhicule, conformément à la législation en vigueur. Certaines pièces détachées pourront être réintégrées sur le marché de l’occasion entre professionnels mais ne comptez sur aucune indemnisation ; cette démarche consistant à vous débarrasser de votre véhicule non-roulant.

La prime à la conversion pour les véhicules roulants

Dans le cas où votre voiture est déclarée réparable par un expert ou que son ancienneté ne l’empêche pas de rouler, vous pouvez facilement prétendre à une reprise automobile. Grâce à la prime à la conversion, mise en place par l’Etat afin d’inciter au renouvellement du parc automobile français, vous pouvez troquer votre vieille voiture contre un modèle neuf ou d’occasion. Le montant des primes varie en fonction du taux d’émission de CO2 et de particules fines rejetés par le modèle souhaité d’une part, ainsi que votre revenu fiscal de référence ensuite. Même si dans les faits, tous les automobilistes ne sont éligibles à cette prime à la conversion dans le cadre d’une reprise automobile, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre professionnel automobile le plus proche.