Guides

Comment calculer l'offre de reprise de ma voiture ?



Comment calculer l'offre de reprise de ma voiture ?

En tant qu’automobiliste et si vous souhaitez opter pour une reprise automobile, il est judicieux de connaître les critères permettant au professionnel d’établir son offre de reprise.

Déterminer l’ancienneté de votre véhicule

Pour établir la cote de votre voiture actuelle et vous proposer une offre de reprise cohérente, le professionnel s’intéresse dans un premier temps à l’ancienneté de votre véhicule, en se basant sur sa date de 1ère mise en circulation, indiquée sur votre carte grise. En fonction de la marque et du modèle, un véhicule neuf peut perdre entre 15 et 20% de sa valeur la première année, sur la base d’un kilométrage moyen effectué. Pour évaluer sa décote dans le temps et avec les années, il est donc important d’y corréler l’usage que vous avez fait de votre véhicule…

Relever son kilométrage

Le nombre de kilomètres parcourus au volant de votre voiture est sans doute l’un des critères principaux lors de l’évaluation de sa juste valeur. L’estimation de votre offre de reprise automobile se base sur un nombre de kilomètres moyens parcourus par un automobiliste, à l’année. En fonction de l’âge de votre voiture et de son kilométrage total, vous pouvez espérer un bonus si vous n’avez pas été un gros rouleur. Dans le cas contraire et si le nombre de kilomètre est important, la cote aura tendance à baisser.

Évaluer l’état esthétique du véhicule

L’état de votre véhicule joue également un rôle important dans le calcul de votre offre de reprise. Au-delà de son état de propreté le jour de l’expertise, qu’il est important de ne pas sous-estimer, c’est bel et bien son état global qui est pris en compte. Si votre carrosserie n’a pas de chocs et que la peinture a su garder de sa brillance, cela joue en votre faveur. Même combat à l’intérieur : si votre habitacle n’a pas de tâches, de déchirures ou de trous dans les sièges ou dans la moquette, c’est encore un bon point.

S’assurer du bon état mécanique et mettre en valeur les options éventuelles

D’autres facteurs importants sont à prendre en compte dans le calcul de l’offre de reprise que peut vous communiquer un professionnel. En fonction de la motorisation de votre véhicule, de sa consommation moyenne et de son coût d’entretien, l’estimation peut varier. Même constat avec les différentes options présentes ou absentes dans l’habitacle de votre véhicule. Une modèle possédant le toit ouvrant bénéficie d’une plus-value logique, contrairement à un modèle sans. Idem pour les différentes options recherchées que sont l’intérieur cuir, les xénons, les jantes en alliage ou encore le GPS.

Connaître l’historique et l’entretien

A combien de propriétaires la voiture a-t-elle appartenu avant vous ? La notion de « 1ère main » représente une force lors de la revente de votre véhicule. Plus le nombre de mains a été important dans le passé, moins son historique n’a de chance d’être limpide. Dans ce cas, pensez à mettre en valeur le carnet d’entretien de votre véhicule. Si vous avez entretenu votre voiture régulièrement chez un professionnel, échangez au sujet des révisions et éventuels travaux de réparation effectués récemment. Une condition cependant : avoir gardé l’ensemble des factures, prouvant votre bonne foi auprès de votre interlocuteur. Il est important de respecter les préconisations constructeur en termes d’entretien et de remplacement de certaines pièces mécaniques.

Considérer l’offre et la demande

Votre modèle est un best-seller ? C’est lors d’une reprise automobile que vous pourriez ressentir un impact sur le montant de votre reprise. La rareté d’un véhicule peut être synonyme de plus-value, si la demande est importante pour le modèle concerné et l’offre plutôt restreinte. Au contraire, pour un véhicule peu commun ou difficile à vendre, la demande est potentiellement moins importante, impactant directement son prix de vente.

Choisir votre prochain modèle (si vous repartez sur un autre achat)

Dans le cas d’une reprise automobile, le choix du modèle que vous souhaitez acheter au professionnel peut avoir un impact indirect sur votre offre de reprise. C’est notamment le cas lorsque vous souhaitez orienter votre choix vers un véhicule neuf plutôt que vers le marché de l’occasion. Même si cette notion reste le plus souvent subjective, n’hésitez pas à aborder le sujet avec le professionnel de l’automobile que vous avez choisi afin d’avoir la meilleure offre de reprise possible pour votre véhicule.